Accueil > Rechercher des matières actives > Fiche Matière active

Fiche Matière active


Toxicologie de la matière active : captane

La fiche Matière active synthétise les données relatives à la santé et à l’environnement de la matière active sélectionnée. Pour obtenir plus d'information, consultez les fiches détaillées.



Fiche matière active

  Information

Il agit préventivement sur de nombreuses maladies cryptogamiques, à l'exception des Rouilles. (Référence : Association de coordination technique agricole. Index phytosanitaire ACTA 2021.)  

CAP
133-06-2
captan
Fongicide

Comportement sur la culture : Fongicide de surface ou de contact

Comportement sur le champignon : Action préventive

Phthalimides
M 04
Faible
Fongicides de contact multi-sites. Aucun cas de résistance connu. Pas de résistance croisée entre les sous-groupes M 01 à M 12.

Effets sur les fonctions physiologiques : substance avec une activité sur plusieurs sites.

Mode et site d’action : action multi-sites par contact. Activité sur plusieurs sites.

Légende :
Extrêmement Élevé
Extrêmement
élevé
Élevé
Élevé
Modéré
Modéré
Léger
Léger
Faible
Faible
Signification des symboles de risque
Dans les études de toxicité aiguë, le captane n'est pas toxique par la voie orale et possède une faible toxicité par les voies cutanée et respiratoire. Le captan est un irritant très sévère pour les yeux et il peut causer des dommages non réversibles. L'EPA estime que dans certains cas, des incidents peuvent survenir jusqu'à 5 à 8 jours après le traitement. Il n'est pas irritant pour la peau mais c'est un sensibilisant cutané.
Chez les animaux de laboratoire la cancérogénicité du captan est limitée par un seul type de tumeur (adénomes et carcinomes du petit intestin, principalement dans la portion proximale du duodénum) chez les deux sexes d'une seule espèce, la souris. La nouvelle classification de l'EPA le considère comme un cancérogène potentiel à doses élevées et prolongées et qui causent une cytotoxicité et une hyperplasie régénérative des cellules. Il serait probablement non cancérigène à des doses ne causant pas de cytotoxicité et une hyperplasie régénérative des cellules. Le captane n'était pas toxique pour la reproduction et le développement dans les études chez les animaux de laboratoire. Il n'est pas neurotoxique et il ne cause pas de perturbation de la fonction endocrinienne.
Le captane est toxique chez les poissons d'eau douce (CL50 - 96 h de 186 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et les algues vertes (CE50 - 96 h de 320 µg/L pour Scenedesmus subspicatus). Il est modérément toxique pour les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48 h de 8400 µg/L pour Daphnia magna) et légèrement toxique pour les plantes vasculaires (CE50 – 7 jours de 12700 µg/L pour Lemna gibba). D'après la valeur de son log P, la bioaccumulation de ce fongicide dans les tissus des organismes aquatiques est peu probable.

Le produit de dégradation THPAm est légèrement toxique pour les poissons d'eau douce (CL50 - 96 h supérieur à 12000 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et les algues vertes (CE50 - 72 h supérieur à 33000 µg/L pour Pseudokirchneriella subcapitata) et il est faiblement toxique pour les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48 h supérieur à 220000 µg/L pour Daphnia magna). Quant au THPI, un autre produit de dégradation du captane, il est légèrement toxique pour les poissons d'eau douce (CL50 - 96 h supérieur à 12000 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et il est faiblement toxique pour les algues vertes (CE50 - 72 h supérieur à 180000 µg/L pour Pseudokirchneriella subcapitata) et pour les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48 h supérieur à 120000 µg/L pour Daphnia magna).
Le captane est modérément toxique chez les oiseaux exposés par voie orale (DL50 > 200 mg/kg p.c. chez le canard colvert et DL50 > 215 mg/kg p.c. chez le colin de Virginie).
Ce fongicide est faiblement toxique chez les abeilles (DL50 par contact > 215 µg/abeille).
Faible

Le captane est faiblement persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 0,9 jour) et en condition anaérobie (demi-vie inférieure à 7 jours). Il est également faiblement persistant dans l’eau en condition aérobie (demi-vie inférieure à 1 jour). Ce fongicide s'hydrolyse rapidement à pH 5, 7 et 9 avec des demi-vies respectives de 19,2 heures, 4,8 heures et 8,6 minutes. La phototransformation au sol (demi-vie de 12 à 87,7 jours) et dans l’eau (demi-vie de 10 heures) ne constitue pas une voie de transformation importante dans l’environnement.

Dans le sol en condition aérobie, les principaux produits de dégradation du captane sont l’acide tétrahydrophtalamique (THPAm) et le tétrahydrophthalimide (THPI). Ces métabolites sont faiblement persistants dans le sol en condition aérobie (demi-vie de 4 à 7 jours et de 5,8 à 20 jours, respectivement). Dans le sol en condition anaérobie, les principaux produits de dégradation de ce fongicide sont le THPAm, le THPI, l’acide cyclohex-4-ène-2-cyano-1-carboxylique (THCY) et l’acide cyclohex-4-ène-1,2-dicarboxylique (THPAL). Dans l’eau en condition aérobie, les principaux métabolites du captane sont le THPI et le THPAm. Dans ces conditions, le THPI et le THPAm sont faiblement persistants (demi-vie de 7 jours et de 17,8 jours, respectivement).

Faible

La constante d'adsorption sur le carbone organique (Koc) du captane est de 97 ml/g. Il est donc modérément mobile dans les sols et son potentiel de lessivage est faible en raison de sa courte demi-vie au sol. Le captane ne devrait pas être lessivé jusque dans les eaux souterraines. Il est non volatil à partir des sols humides et de l'eau selon la constante de la loi de Henry (H = 1,97 x 10-9 atm.m3/mol).

Le produit de dégradation THPI est très mobile dans les sols (koc de 2,2 à 11,0 ml/g) et son potentiel de lessivage vers les eaux souterraines est élevé. Quant au THPAm, il est très mobile à modérément mobile dans les sols (koc de 4,5 à 100 ml/g) et son potentiel de lessivage est modéré.

Logo Partenariat canadien pour l’agriculture

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.