Accueil > Rechercher des matières actives > Fiche Santé détaillée

Fiche Santé détaillée


Toxicologie de la matière active : cuivre (sulfate de)

La fiche Santé détaillée a été élaborée selon la méthodologie développée dans l'indicateur de risque des pesticides du Québec (IRPeQ).


Fiche Santé détaillée

cuivre (sulfate de)

Abréviation : CUS
Types de pesticides : Fongicide, Algicide, Bactéricide
Numéro CAS : 7758-98-7

Toxicité aiguë

450 US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
> 2000 US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
1.48 Tomlin, C.D.S. (dir.), 2006. The Pesticide Manual, a World Compendium, 14th edition., The British Crop Protection Council, Alton, Hampshire, UK, 1349 p.
Très peu ou pas irritant US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
Sévèrement à extrêmement irritant US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
Non US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
II



Bilan de la toxicité aiguë
Le sulfate de cuivre pentahydrate, la forme la plus commune du sulfate de cuivre dans les diverses formulations, est modérément toxique par la voie orale et peu toxique par la voie cutanée et par inhalation. Le produit peut causer une irritation sévère des yeux mais est il est peu irritant pour la peau. Une irritation des voies respiratoires est possible. Les composés à base de cuivre utilisés comme pesticides ne sont pas des sensibilisants cutanés.
US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.

Toxicité chronique

Cancérigène peu probable chez l'humain ARLA: Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, 2009. PRVD2009-04: Projet de décision de réévaluation : Pesticides contenant du cuivre. Santé Canada, 9 février 2009, 54 pages.

US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.
Non génotoxique chez l'humain United States Environmental Protection Agency, 2006. Coppers: Second Revised Human Health Chapter of the Reregistration Eligibility Decision Document (RED). Reregistration Case Numbers 0636, 0649, 4025, and 4026. DP Barcode D319683. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, January 17, 2006, 39 p.
Les études de mutagénicité provenant de la littérature scientifique indiquent que le cuivre est non mutagène.
Effets endocriniens peu probables United States Environmental Protection Agency, 2006. Coppers: Second Revised Human Health Chapter of the Reregistration Eligibility Decision Document (RED). Reregistration Case Numbers 0636, 0649, 4025, and 4026. DP Barcode D319683. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, January 17, 2006, 39 p.
Il est important de noter que selon les études toxicologiques disponibles et la littérature scientifique sur le cuivre, il n'existe aucune indication d'un potentiel de perturbation endocrinienne.
Aucun effet ou effets mineurs non préoccupants United States Environmental Protection Agency, 2006. Coppers: Second Revised Human Health Chapter of the Reregistration Eligibility Decision Document (RED). Reregistration Case Numbers 0636, 0649, 4025, and 4026. DP Barcode D319683. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, January 17, 2006, 39 p.
Les études disponibles sur la reproduction ou le développement des animaux de laboratoire exposés par la voie orale (gavage ou nourriture) indiquent qu'en général, la principale inquiétude concernant les effets sur la reproduction ou développementaux sont habituellement associés avec une défiscience de l'élément plutôt qu'un excès.
Aucun effet ou effets mineurs non préoccupants United States Environmental Protection Agency, 2006. Coppers: Second Revised Human Health Chapter of the Reregistration Eligibility Decision Document (RED). Reregistration Case Numbers 0636, 0649, 4025, and 4026. DP Barcode D319683. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, January 17, 2006, 39 p.
Les études disponibles sur la reproduction ou le développement des animaux de laboratoire exposés par la voie orale (gavage ou nourriture) indiquent qu'en général, la principale inquiétude concernant les effets sur la reproduction ou développementaux est qu'ils sont habituellement associés avec une défiscience de l'élément plutôt qu'à un excès.
Données insuffisantes ou inexistantes.
Bilan des effets à long terme
Il n'y a pas d'évidence que le cuivre ou ses sels soient cancérigènes ou causent une autre toxicité systémique chez les animaux ayant un métabolisme normal du cuivre. Une exposition prolongée ou répétée peut augmenter l'irritation, particulièrement des yeux ou des muqueuses. Les études chez les animaux ont démontré que l'ingestion de cuivre par la nourriture pour de longue période pouvait causer une baisse de poids corporel et une augmentation de la concentration de cuivre dans le foie. Ce dernier effet peut causer une nécrose hépatique temporaire qui est suivi par une régénération après quelques semaines. Les personnes ayant une maladie héréditaire récessive autosomique (ex.maladie de Wilson) doivent éviter tout contact avec les produits contenant du cuivre. Les études disponibles sur la reproduction ou le développement des animaux de laboratoire exposés par la voie orale (gavage ou nourriture) indiquent qu'en général, la principale inquiétude concernant les effets sur la reproduction ou développementaux est qu'ils sont habituellement associés avec une défiscience de l'élément plutôt qu'à un excès.
ARLA: Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, 2009. PRVD2009-04: Projet de décision de réévaluation : Pesticides contenant du cuivre. Santé Canada, 9 février 2009, 54 pages.

US EPA: United States Environmental Protection Agency, 2009. Reregistration Eligibility Decision (RED) for Coppers, Revised may 2009. Office of Pesticide Programs Health Effects Division, Document EPA 738-R-09-304, May 2009, 176 p.

United States Environmental Protection Agency, 2006. Coppers: Second Revised Human Health Chapter of the Reregistration Eligibility Decision Document (RED). Reregistration Case Numbers 0636, 0649, 4025, and 4026. DP Barcode D319683. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, January 17, 2006, 39 p.
Logo Partenariat canadien pour l’agriculture

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.