Accueil > Rechercher des matières actives > Fiche Matière active

Fiche Matière active


Toxicologie de la matière active : sulfoxaflor

La fiche Matière active synthétise les données relatives à la santé et à l’environnement de la matière active sélectionnée. Pour obtenir plus d'information, consultez les fiches détaillées.



Fiche matière active

  Information

SFX
946578-00-3
Insecticide
À déterminer
Sulfoximines
4C
Très faible

Aucun cas de résistance confirmé ou soupçonné au Québec. Le groupe 4 est divisé en sous-groupes. Bien que ces sous-groupes sont supposés avoir le même site d'action, les preuves actuelles indiquent que le risque de résistance croisée entre ces sous-groupes est faible.

Effets sur les fonctions physiologiques : nerf et muscle. 
Mode et site d’action : agoniste/antagoniste du récepteur nicotinique de l’acétylcholine. Fixation sur le récepteur nicotinique de l’acétylcholine, avec interruption de la transmission de l’influx nerveux. Agonistes du récepteur nicotinique de l'acéthylcholine (nAChR).

Légende :
Extrêmement Élevé
Extrêmement
élevé
Élevé
Élevé
Modéré
Modéré
Léger
Léger
Faible
Faible
Signification des symboles de risque
Le sulfoxaflor est légèrement toxique par voie orale et par inhalation et peu toxique par la voie cutanée. Il est légèrement irritant pour les yeux, mais peu pour la peau. Il n'est pas un sensibilisant cutané.
La toxicité et les études mécanistiques chez les rats, les lapins, les chiens et les souris indiquenent que le foie et le système nerveux sont le système et organe cible du sulfoxaflor. Les effets hépatiques dans les études chroniques et subchroniques incluent des changements de poids et enzymatiques, une hypertrophie, une prolifération et des tumeurs. Les effets hépatique se produisent à plus faibles doses dans les études à long terme que celles à court terme. Le sulfoxaflor a été classé comme ayant une évidence suggestive de cancérogénicité en raison de la présence de carcinomes des glandes préputiales chez les rats mâles. Des tumeurs au foie ont également été observées chez les rats mâles et les souris mâles et femelles au-delà d'un certain dosage. Des effets neurodéveloppementaux ont été observés chez les rats sans que ne soit confirmée la pertinence ou non de ces effets chez l'humain. Dans l'étude sur la reproduction des rats, la survie était affectée à une dose causant une toxicité au foie chez les parents.
Le sulfoxaflore est faiblement toxique chez les poissons d'eau douce (CL50 - 96 h > 387000 µg/L chez la truite arc-en-ciel), les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48h > 399000 µg/L pour Daphnia magna) et les algues vertes (CE50 - 96 h > 101000 µg/L pour Pseudokirchneriella subcapitata). Il est légèrement toxique pour les plantes vasculaires (CE50 – 7 jours > 98800 µg/L pour Lemna gibba).
Le sulfoxaflore est légèrement toxique chez les oiseaux exposés par voie orale (DL50 de 676 mg/kg p.c. chez le colin de Virginie).
Cet insecticide est toxique chez les abeilles (DL50 par voie orale de 0,146 µg/abeille).
Faible
Le sulfoxaflore est faiblement persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 0,05 à 0,60 jour) et en condition anaérobie (demi-vie de 0,17 à 2,5 jours). Il est modérément persistant dans l’eau en condition aérobie (demi-vie de 37 à 88 jours) et persistant en condition anaérobie (demi-vie de 103 à 382 jours). Cet insecticide est stable à l’hydrolyse aux pH normalement rencontrés dans l’environnement. La photolyse au sol et dans l’eau n’est pas une voie de dissipation importante (demi-vie dans l’eau naturelle de 162 jours).

Les principaux produits de dégradation du sulfoxaflore sont le X11719474, le X11579457 et le X11519540. Le X11719474 est modérément persistant à persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 85 à > 1000 jours) et persistant en condition anaérobie (demi-vie de 320 à 532 jours). Le X11579457 est persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 96 à 670 jours) tandis que le X11519540 est de modérément persistant à persistant (demi-vie de 71 à > 1000 jours).
Faible
La constante d'adsorption sur le carbone organique (Koc) du sulfoxaflore est de 12 à 72 ml/g. Il est donc de très mobile à modérément mobile dans les sols. Cet insecticide étant rapidement biodégradé, son potentiel de lessivage est faible et il n’est donc pas susceptible d’être entraîné jusque dans les eaux souterraines. Il est non volatil à partir des sols humides et de l'eau selon la constante de la loi de Henry (H = 6,7 x 10-12 atm.m3/mol). En ce qui concerne ses métabolites, ils sont mobiles dans le sol. Selon l’ARLA, le X11719474, le X11579457 et le X11519540 sont probablement lessivables.
Logo Partenariat canadien pour l’agriculture

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.