Accueil > Effets toxiques des matières actives > Fiche environnement

Effets toxiques des matières actives


Les fiches complètes « environnement » ont été élaborées en utilisant la démarche de sélection de données et les classifications d'effets développées pour l'indicateur de risque des pesticides du Québec (IRPeQ). Une description détaillée de celles-ci est présentée dans l'IRPEQ

chlorpyrifos
Abréviation : DUB
Type de pesticide : Insecticide, Acaricide
CAS : 2921-88-2


32.0

US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

  • Le chlorpyrifos est toxique chez les oiseaux exposés par voie orale (DL50 de 32 mg/kg p.c. chez le colin de Virginie).
  • US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

0.068 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/
  • Cet insecticide est toxique chez les abeilles.
  • US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

384.9 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

8.0 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

0.1 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/


  • Le chlorpyrifos est très toxique chez les poissons d'eau douce (CL50 - 96 h de 8 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48 h de 0,1 µg/L pour Daphnia magna). Le TCP, un produit de dégradation du chlorpyrifos, est modérément toxique chez les poissons d’eau douce (CL50 - 96 h de 1500 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et légèrement toxique chez les invertébrés aquatiques d’eau douce (CE50 – 48 h de 10400 µg/L pour Daphnia magna). La valeur du log P du chlorpyrifos (4,7) et du TCP (3,21) indique qu’ils ont un potentiel élevé de bioaccumulation dans les tissus des organismes aquatiques.

  • US EPA (United States Environmental Protection Agency, Office of Research and Development), Environmental Fate and Effects Division (EFED), The ECOTOXicology Database, (pages consultées en février 2016), [En ligne], http://cfpub.epa.gov/ecotox/

    University of Hertfordshire (2013). The Pesticide Properties DataBase (PPDB) developed by the Agriculture & Environment Research Unit (AERU), University of Hertfordshire, 2006-2013., (Pages consultées en février 2016), [En ligne]. http://sitem.herts.ac.uk/aeru/ppdb/en/index.htm

    US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep

1.4 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep

360.0 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep
4.7 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep
95.5 US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep
5.0 University of Hertfordshire (2013). The Pesticide Properties DataBase (PPDB) developed by the Agriculture & Environment Research Unit (AERU), University of Hertfordshire, 2006-2013., (Pages consultées en février 2016), [En ligne]. http://sitem.herts.ac.uk/aeru/ppdb/en/index.htm
Comportement dans l'environnement
Le chlorpyrifos est de faiblement persistant à persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 11 à 180 jours) et modérément persistant en condition anaérobie (demi-vie de 39 à 51 jours). Il est faiblement persistant dans l’eau en condition aérobie (demi-vie de 5 jours). La vitesse de l’hydrolyse de cet insecticide varie avec le pH du milieu. À pH 5 et à pH 7, sa demi-vie par l'hydrolyse est de 72 jours et elle est de 16 jours à pH 8. Le chlorpyrifos est sensible à la photolyse dans l'eau. Sa demi-vie avec ce mécanisme est de 29,6 jours à pH 7.

Le principal produit de dégradation du chlorpyrifos est le 3,5,6-trichloropyridin-2-ol (TCP). Le TCP est modérément persistant dans les sols en condition aérobie (demi-vie de 38,5 jours) et faiblement persistant dans l'eau (demi-vie de 23 jours). Le chlorpyrifos peut également se dégrader en chlorpyrifos oxon. US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep

University of Hertfordshire (2013). The Pesticide Properties DataBase (PPDB) developed by the Agriculture & Environment Research Unit (AERU), University of Hertfordshire, 2006-2013., (Pages consultées en février 2016), [En ligne]. http://sitem.herts.ac.uk/aeru/ppdb/en/index.htm
La constante d'adsorption sur le carbone organique (Koc) du chlorpyrifos est de 360 à 31000 ml/g. Il est donc de modérément mobile à immobile dans les sols et son potentiel de lessivage est élevé. Il se volatilise lentement à partir des sols humides et de l'eau selon la constante de la loi de Henry (H = 4,2 x 10-6 atm.m3/mol).

Le principal métabolite du chlorpyrifos, le TCP, est modérément mobile dans les sols (Koc de 149 ml/g). Son potentiel de lessivage est élevé, indiquant qu'il peut contaminer l'eau souterraine par lixiviation. Sa constante de la loi de Henry (1,1 x 10-5 atm.m3/mol) indique qu'il se volatilise lentement à partir des sols humides et de l’eau. US EPA (United States Environmental Protection Agency, Environmental Fate and Effets Division, Office of Prevention Programs), 2009, Risk of Chlorpyrifos Use to Federally Threatened & Endangered California red-legged frog (…), 1149 pages. http://www.epa.gov/nscep

University of Hertfordshire (2013). The Pesticide Properties DataBase (PPDB) developed by the Agriculture & Environment Research Unit (AERU), University of Hertfordshire, 2006-2013., (Pages consultées en février 2016), [En ligne]. http://sitem.herts.ac.uk/aeru/ppdb/en/index.htm