Accueil > Rechercher des matières actives > Fiche Matière active

Fiche Matière active


Toxicologie de la matière active : trifloxystrobine

La fiche Matière active synthétise les données relatives à la santé et à l’environnement de la matière active sélectionnée. Pour obtenir plus d'information, consultez les fiches détaillées.



Fiche matière active

  Information

La trifloxystrobine est un dérivé des strobilurines naturelles. Elle inhibe la germination des spores, le développement du tube germinatif et la formation de l'appressorium. Elle agit de façon préventive. Fongicide mésostémique, il agit à la surface de la plante, est absorbé par la couche cireuse, est redistribué en phase gazeuse et pénètre par mouvement translaminaire. Son activité s'exerce sur les différentes familles de champignons : Ascomycètes, Basidiomycètes, Deutéromycètes, Oomycètes. (Référence : Association de coordination technique agricole. Index phytosanitaire ACTA 2021.)

TFX
141517-21-7
Fongicide
À déterminer
Oximino-acétates
11
Élevé
Un plan de gestion de la résistance est requis. La résistance au groupe 11, fongicides Qol (strobilurines), est commune chez plusieurs espèces de champignons. Résistance croisée entre les matières actives de ce groupe.

Effets sur les fonctions physiologiques : respiration. 
Mode et site d’action : inhibiteur externe de la quinone (Quinone outside inhibitors (Qol)). Inhibiteur du complexe III, du cytochrome bc1 (ubiquinol oxidase), dans la chaîne respiratoire mitochondriale au site Qo (gène cyt b). Complexe III: cytochrome bc1 (ubiquinol oxidase) au site Qo (gène cyt b). 
Nom du groupe : fongicides Qol (quinone outside inhibitors) ou IQe (inhibiteurs externes de la quinone). 

Légende :
Extrêmement Élevé
Extrêmement
élevé
Élevé
Élevé
Modéré
Modéré
Léger
Léger
Faible
Faible
Signification des symboles de risque
La trifloxystrobien est faiblement toxique quelle que soit la voie d'exposition. Elle est peu irritante pour la peau et les yeux. Elle serait un sensibilisant cutané puissant selon l'EPA mais potentiel selon l'ARLA.
Dans les études de toxicité chronique, le foie semble être la principale cible chez les chiens et les souris mais non chez les rats, comme l’indiquaient l’augmentation du poids du foie, l’hypertrophie des cellules hépatiques et la nécrose de cellules isolées (souris). La trifloxystrobine n'était pas cancérogène chez les rats et les souris. Elle n'est pas toxique pour la reproduction et le développement. La trifloxystrobine n'est ni génotoxique ni neurotoxique et elle ne perturbe pas la fonction endocrinienne.

La trifloxystrobine est extrêmement toxique chez les poissons et les invertébrés aquatiques d'eau douce avec une CL50 - 96 h aiguë de 0,012 ppm chez la truite arc-en-ciel et une CE50 - 48 h aiguë variant de 0,010 à 0,021 ppm chez Daphnia magna. Des effets aigus significatifs ont été observés lors de l'exposition des algues vertes à la trifloxystrobine avec une CE50 aiguë (densité cellulaire) de 0,00682 ppm chez Scenedesmus subspicatus. Ce fongicide représente un risque élevé de bioaccumulation dans les tissus des organismes aquatiques (log P = 4,5).

La trifloxystrobine est pratiquement non toxique chez les oiseaux avec une DL50 aiguë par la voie orale supérieure à 2 000 mg/kg p.c. chez le colin de Virginie et supérieure à 2 250 mg/kg p.c. chez le canard colvert et avec une CL50 aiguë par voie alimentaire supérieure à 5 200 mg/kg diète chez les deux espèces.

Ce produit est pratiquement non toxique chez les abeilles avec une DL50 aiguë par voie orale et par contact supérieure à 200 µg/abeille.

Faible

La trifloxystrobine résiste à l'hydrolyse à pH 5, se dégrade lentement à pH 7 (demi-vie = 56 j) et rapidement à pH 9 (demi-vie = 20 h). Elle est rapidement biodégradée dans les sols et dans l'eau tant en conditions aérobies qu'anaérobies avec des TD50 inférieurs à un jour (< 8 h aérobie dans l'eau). Son principal métabolite est l'acide résultant de l'hydrolyse de l'ester (CGA 321113). Cet acide est très persistant dans les sols (en conditions aérobies, les TD50 varient de 250 à 350 jours et en conditions anaérobies, le TD50 = 1 733 jours) et dans l'eau (en conditions aérobies, le TD50 = 289 jours et en conditions anaérobies, le TD50 = 1 733 jours) et résiste à l'hydrolyse à pH 7.

Faible

La mobilité du trifloxystrobine dans les sols varie d'immobile à faiblement mobile. La constante d'adsorption sur le carbone organique (Koc) de son principal produit de dégradation, l'acide de trifloxystrobine (CGA 321113), varie de 48 à 235 ml/g. Ceci indique que cet acide est modérément mobile à mobile dans les sols. Son potentiel de lessivage est élevé. Ce métabolite de la trifloxystrobine possède les propriétés propres aux substances susceptibles de contaminer l'eau souterraine.

Logo Partenariat canadien pour l’agriculture

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.