Rechercher des matières actives


Fiche Matière active : thiabendazole

  Information

Il possède la faculté de migrer dans la plante, mais sa diffusion à travers l'épiderme des fruits et des tubercules est extrêmement réduite. Son spectre d'activité est très étendu (Ascochyta, Aspergillus, Cercosporella, Fusarium, Gloeosporium, Penicillium, Phoma, Rhizoctonia, Septoria, Tilletia, Ustilago...). (Référence : Association de coordination technique agricole. Index phytosanitaire ACTA 2021.)

TZL
148-79-8
Fongicide

Comportement sur la culture : Systémique

Comportement sur le champignon : Action curative

Comportement sur le champignon : Action préventive

Benzimidazoles
1
Élevé 

Un plan de gestion de la résistance est requis. La résistance au groupe 1, les MBC (Méthyl, Benzimidazole, Carbamates), est commune chez plusieurs espèces de champignons. Présence de résistance croisée entre les matières actives de ce groupe. Présence de résistance croisée négative (résistance à certains pesticides entraînant une hypersensibilité à d'autre), avec les pesticides du groupe 10 (N-phényl carbamate).

 

Effets sur les fonctions physiologiques : cytosquelette et protéine moteur. 
Mode et site d’action : inhibiteur de l'organisation des microtubules. Inhibiteur de la division cellulaire (mitose). Assemblage des ß-tubuline dans la mitose. 
Nom du groupe : fongicides MBC - (Méthyl, Benzimidazole, Carbamates). 

Légende :
Extrêmement Élevé
Extrêmement
élevé
Élevé
Élevé
Modéré
Modéré
Léger
Léger
Faible
Faible

Le thiabendazole possède une faible toxicité aiguë chez les animaux de laboratoire. Il est peu ou pas irritant et il n'est pas un sensibilisant cutanée.
Lors d'études chez les animaux de laboratoire, le foie et la thyroïde étaient les principaux organes cibles du thiabendazole. On a observé chez les rats, une réduction de gain de poids corporel et une hypertrophie du foie ainsi que des adénomes et une hyperplasie des cellules folliculaires de la thyroïde. Le produit serait un cancérigène probable mais à des doses assez élevées pour causer une perturbation de la balance des hormones thyroïdiennes. l'EPA le juge probablement non cancérigène à des doses non assez élevées pour causer une perturbation de la balance des hormones thyroïdiennes. Le thiabendazole était non toxique pour la reproduction et le développement dans les études animales. Il n'est ni neurotoxique, ni génotoxique.
Ce fongicide est toxique chez les poissons (CL50-96h de 560 µg/L chez la truite arc-en-ciel) et les invertébrés aquatiques (CL50-48h de 310 µg/L chez Daphnia magna).
Le thiabendazole est pratiquement non toxique chez les oiseaux exposés par voie orale (DL50 supérieure à 4640 mg/kg chez le canard covlert et DL50 supérieure à 2250 mg/kg chez le colin de Virginie).
Le thiabendazole est modérément toxique chez les abeilles (DL50 supérieure à 4,0 µg/abeille par voie orale).
Élevée
La matière active n’est pas significativement biodégradée dans les sols aérobies et anaérobies (demi-vie de 883 jours à 1444 jours en condition aérobie) et elle résiste à la photolyse en milieu terrestre. À l’inverse, le thiabendazole est rapidement métabolisé par les microorganismes aquatiques en présence d’oxygène (demi-vie de 1,6 jour) et rapidement phototransformé dans l’eau (demi-vie de 1,2 jour). Il est résistant à l’hydrolyse (demi-vie supérieure à 203 jours). Les trois produits de dégradation identifiés sont le benzimidazole-2-carboxamide, le benzimidazole et l’acide benzimidazole-2-carboxylique.
Élevé
La constante d’adsorption sur le carbone organique (Koc) de ce pesticide est de 1104 ml/g. Il est donc adsorbé sur la matière organique dans les sols et mobile compte tenu de sa persistance élevée. Il est non volatil à partir des sols humides et de l’eau selon la constante de la loi de Henry (H = 2,7 x 10-13 atm.m3/mol).